Etalonner le capteur de pression

 

Principe
  • Le capteur de pression transforme toute variation de pression en variation de tension enregistrée entre les bornes A et B de l'ampli 2 de l'interface Nortek.
  • L'utilisation de la fonction "Etalonnage ampli 2" du logiciel "Phénomènes lents" permet d'établir la correspondance entre la variation de tension et celle du paramètre étudié : rejet ou absorption d'un gaz, exprimé en volume, responsable d'une variation de pression.
  • L'étalonnage s'effectue en injectant dans l'enceinte un volume déterminé d'air à l'aide d'une seringue à insuline.
Matériel
  • Interface Nortek et logiciel Winbio.
  • Capteur de pression Microbillot relié au flacon en place sur la cuve thermostatique (cuve à eau en place dans la salle depuis plusieurs heures afin d'éviter les variations de température).
Protocole
  • Réaliser le montage.
  • Lancer Winbio / Choisir une manipulation / Choix de la manipulation / Phénomènes lents. Attendre la fin du chargement du logiciel de l'interface.
  • Choisir les conditions de la mesure : Mesure / Mesure ampli 2. Ajuster verticalement l'échelle à la taille de l'écran.
  • Vérifier que le bouton poussoir de l'interface est en position MANU.
  • Vérifier la présence du cordon de liaison entre les bornes du voltmètre et de l'ampli 2.
  • Placer le bouton poussoir du voltmètre sur la position 200 mV.
  • Choisir l' échelle de tension = échelle ampli 2 : - 2.5  à  + 2.5  mV.
  • Enlever la seringue à insuline du dispositif ; placer le piston à 1 mL puis remettre en place la seringue sur le flacon.
  • Amener, à l'aide du bouton DECALAGE CONTINU de l'interface, la ddp vers - 2.5 mV, en suivant à l'écran du voltmètre.
  • Menu Axes / Etalonnage ampli 2. Vérifier, dans la première colonne de la fenêtre, que le calibre est bien - 2.5    + 2.5 ; entrer l'unité désirée : remplacer mV par mL.
  • Deuxième colonne ETALONNAGE PAR DEUX POINTS. Cliquer sur la première case LECTURE ; la  ddp mesurée, proche de - 2.5,  s'affiche ; cliquer dans la case vide REEL et entrer la valeur de départ de la variation de volume soit 0. Le premier point de mesure est réalisé.
  • Injecter 1 mL d'air à l'aide de la seringue à insuline.
  • Cliquer sur la deuxième case LECTURE, la nouvelle valeur de la ddp s'affiche ; cliquer dans la seconde case REEL et entrer la valeur de la variation de volume provoquée soit 1.

Le deuxième point de mesure est réalisé. Valider (en bas de la première colonne). L'axe des ordonnées s'affiche alors en mL.

Obligations
  • Après l'injection de l'air, si un message d'erreur s'affiche en cliquant sur la deuxième case LECTURE, cela signifie que la ddp provoquée par la variation de volume a été supérieure au créneau de tension choisi pour l'étalonnage soit - 2.5  + 2.5 mV.
  • Il faut dans ce cas soit augmenter le créneau (par ex : - 2.5  + 5 mV), soit diminuer le volume d'air injecté (par ex : 0.5 mL) et afficher cette valeur dans la seconde case REEL. 
Remarques
  • Lors d'une mesure avec un flacon dont le volume d'air est faible (cas de la fermentation, par exemple) pour un créneau de tension d'étalonnage de - 2.5  +  2.5 mV, l'injection de 0.2 mL d'air est souvent la valeur convenable.
Temps de réalisation : 3 min

 

Compas1.wmf (2460 octets) Retour aux fiches techniques. 
Retour à la page d'accueil SVT Lille